Guerre déclarée en Corse contre le capricorne asiatique

capricorne asiatique Après le cynips parasitant les châtaigniers et le charançon rouge fatal pour les palmiers, les Capricornes asiatiques  s’ajoutent à la liste des espèces nuisibles pour la végétation corse. A Furiani en Haute-Corse, trois chiens participent à la guerre contre Anoplophora glabripennis. Leurs noms, Vinja, Emily et Enduro ces trois chiens spécialisés dans la détection d’insectes et leurs maîtres interviennent à Furiani depuis deux semaines et contribuent à la localisation du capricorne asiatique détecté en Corse. Il y a Nina, une jeune allemande maîtresse des deux labradors, et Joël, lui est suisse et le maitre du berger hollandais. A eux cinq ils aident à la lutte contre le capricorne asiatique.

Une première en France

Le deux premiers chiens détectent l’insecte, le troisième le localise. La méthode a déjà fait ses preuves en Autriche et en Allemagne mais en France c’est une première. En Corse, cette procédure a contribué à la localisation de foyers qui pourraient échapper à la vigilance humaine. Le capricorne originaire d’Asie du Sud est a été accidentellement introduit en Corse avec du bois d’emballage. Cet insecte nuisible s’attaque à des arbres sains, qu’ils soient jeunes ou vieux. Les arbres à bois tendre essentiellement touchés sont les érables, les peupliers les saules les marronniers mais aussi les hêtres les platanes et les arbres fruitiers.

Le Capricorne, ennemi public

Une prospection est organisée avec les agents de la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes nuisibles de Corse et de la Direction Départementale de la Cohésion Social et de la Protection des Populations de Haute-Corse. La seule façon de se débarrasser efficacement de ce parasite est d’abattre, de broyer et d’incinérer les végétaux infestés.

Après le cynips qui parasite les châtaigniers ou encore le charançon rouge fatal pour les palmiers de l’île, cet insecte, Anoplophora glabripennis, et Anoplophora chinensis, un autre Capricorne asiatique, viennent   s’ajouter à la liste des espèces nuisibles pour la végétation corse.

Un Capricorne très polyphage

Anoplophora chinensis est très polyphage, sur les essences feuillues, principalement à bois tendre. Les arbres sur lesquels il est le plus fréquemment intercepté sont les érables, les peupliers, les pommiers, les poiriers, les pruniers, les  Citrus, les hêtres, les platanes.  En Haute-Corse, depuis un arrêté préfectoral  de juillet 2013, la lutte contre Anoplophora chinensis est obligatoire.

via : la guerre est déclarée en Corse – France 3 Corse 

À propos de Laboratoire SUBLIMM

Spécialiste de la lutte anti-nuisibles ainsi que l'entretien et l'amélioration de l'habitât. Nous réalisons des prestations les plus ciblés ayant le soucis de ne perturber en aucun cas notre environnement.

Publié le 19 février 2014, dans Capricorne, Insectes nuisibles, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s