Des champs de mines nettoyer puis assaini par des rats entraînés dans le déminage

rat démineur Craints par une grande partie de la population, les rats peuvent s’avérer des compagnons très efficaces pour accomplir les missions les plus délicates. Ainsi, la société belgo-tanzanienne Apopo utilise des rats géants pour déminer les champs de mines, rapporte la radio néerlandaise RNW. La compagnie, basée à Morogoro, dans l’est de la Tanzanie, entraîne ces rongeurs pour détecter des mines. Ces animaux sont dotés d’un excellent sens de l’odorat.Ils sont soumis d’abord à des tests qui répondent aux normes internationales. Les rats doivent obtenir un score de 100% pour être lancés sur le terrain. L’entreprise Apopo est en mission au Mozambique depuis 2004. La société, qui opère également en Thaïlande, s’est chargée du nettoyage de 2 millions de m² dans la province de Gaza, l’une des dix provinces de ce pays d’Afrique australe. Apopo y dispose d’une armée de 36 rats et 14 «maîtres-rats» qui ont permis de nettoyer près de 1.762 mines, 972 obus, et 12.168 munitions de petits calibres. L’utilisation de ces rats s’avère très efficace. A tel point, que la société pourrait avoir fini sa mission au Mozambique au début de l’année 2012, soit une quinzaine de mois en avance sur les prévisions, indique Ouest France. Les rats sont beaucoup plus rapides dans la détection de mines que les humains. Un rat peut couvrir une zone de 100m² en vingt minutes. Un démineur fait ça en une journée, déclare Hannah Ford de la société Apopo. Parmi ces rats géants, on compte Femi :Elle sait qu’elle obtient de la nourriture de moi. C’est la clé de l’entraînement. Quand elle travaille bien, elle finit le ventre rempli, sinon elle doit attendre d’être rentrée dans sa cage pour être nourrie, explique le coach John Mosha.En 1992, à la fin de la guerre civile, on recensait au Mozambique 500.000 mines dans le pays. Aujourd’hui, la moitié de ces champs a pu être déminée. Apopo va, dans ses prochains travaux, se consacrer au déminage des districts de Mossurize et de Machaze, dans la province de Manica. La compagnie doit y déminer une superficie de 1,6 million de m². L’année prochaine, l’entreprise entend s’implanter en Angola, pays meurtri par une guerre civile achevée en 2002 et qui compte également un nombre important de champs de mines. Polyvalents les rongeurs ont également la faculté de détecter la tuberculose en reniflant des échantillons de salive.

Lu sur RNW, Ouest France

À propos de Laboratoire SUBLIMM

Spécialiste de la lutte anti-nuisibles ainsi que l'entretien et l'amélioration de l'habitât. Nous réalisons des prestations les plus ciblés ayant le soucis de ne perturber en aucun cas notre environnement.

Publié le 24 janvier 2014, dans Actualités, rats, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s