Traitement des punaises de lit : Accroissement des résistances aux insecticides et l’efficacité des traitements à la chaleur

Punaises de lit : résistance aux insecticidesLes punaises de lit développent une résistance aux insecticides, suggère une étude américaine. Il a été étudié 21 populations de punaises de lit recueillies dans des appartements infestés. Il a aussi été identifié 14 gènes associés à des changements biologiques tels que le développement d’une peau plus épaisse qui empêche les poisons de pénétrer ainsi que des mutations qui empêchent les toxines d’atteindre le système nerveux, qui augmentent la production d’enzymes métabolisant les insecticides plus rapidement ou qui influencent comment les produits chimiques sont transportés dans l’organisme.

Certaines punaises utilisent ces quatre mécanismes, d’autres trois ou moins. Les punaises de lit sont l’une des espèces d’insectes les plus difficiles à se débarrasser. Déserter son lit et même la maison pour une période plus ou moins longue n’est pas une solution car ces insectes peuvent survivre pendant des mois sans nourriture, se cachant jusqu’au retour des résidant.  L’exposition directe aux insecticides, dont les plus largement utilisés sont des composés organiques appelés pyréthrinoïdes de synthèse qui a déjà été un moyen efficace de les éliminer mais ce serait de moins en moins le cas.

Ces résultats, peuvent aider à développer de nouveaux produits chimiques plus efficaces. Mais en attendant, les entreprises de Pest-Control doivent avoir recours à d’autres moyens. Dans des endroits comme l’Inde, les punaises de lit ne sont pas traitées comme des parasites représentant un énorme problème. Les gens traînent leurs meubles au soleil et les insectes en sortent et meurent de chaleur. Actuellement aux États-Unis, les entreprises de lutte des nuisibles emploient des tactiques similaires lorsqu’ils sont confrontés aux pires infestations. En effet, avons-nous pu constater que ces mêmes entreprises utilise différentes sources de chaleurs associés à un ou plusieurs ventilateurs pour brasser l’air chaud et ainsi de faire monter la température d’une habitation jusqu’à 35° voir 50°.

Afin de maintenir cette température pendant quelques heures, les informations recueillies varient selon les entreprises spécialisées mais tous garantissent une élimination à 100%.

 Le Laboratoire SUBLIMM utilise selon les cas rencontrés, la chaleur ou le froid comme traitement des punaises de lit ; le CO2 sous forme de neige carbonique à  78° ou bien l’azote liquide extrêmement froid jusqu’à 195,79° C.

À propos de Laboratoire SUBLIMM

Spécialiste de la lutte anti-nuisibles ainsi que l'entretien et l'amélioration de l'habitât. Nous réalisons des prestations les plus ciblés ayant le soucis de ne perturber en aucun cas notre environnement.

Publié le 16 mars 2013, dans Actualités, Désinsectisation, Insectes nuisibles, punaise de lit, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s