La guerre aux rats via NewYork

20130222-171344.jpg

Face à l’augmentation des plaintes liées à la présence de rats, une élue locale appelle la ville de New-York à sortir les grands moyens.

Ils sont partout: dans les poubelles, entre les rails du métro et même dans les appartements ! Les New-Yorkais étaient presque devenus indifférents à la présence des rats.

Mais, mardi, une élue locale a tapé du poing sur la table; Trop c’est trop ! La raison de sa révolte: l’ouragan Sandy a entraîné le déplacement de la population des rats des zones côtières vers les quartiers résidentiels à l’intérieur des terres. Dans certains secteurs de Brooklyn et de Manhattan, le nombre de cas reportés d’infestation a doublé voire triplé par rapport à la même période l’an dernier: déjà 123 cas dans le Lower East Side, quartier branché de Manhattan, contre 102 en 2012. Dans tout le sud de l’île, on dénombre désormais 16 cas, contre seulement 7 l’an dernier, selon les statistiques recueillies par le New York Times. «En tant que New Yorkais, nous avons une certaine tolérance envers les rats, souligne Jessica Lappin. Mais c’est un problème de santé publique et la population est inquiète à juste titre.

Face à cette invasion de rongeurs, l’élue veut sortir les grands moyens: renforcement des équipes d’extermination et une campagne de dératisation de six mois pour éradiquer la vermine sans en faire peser le coût sur les propriétaires d’immeubles. Il y a urgence selon elle, certains commerces mettant la clef sous la porte à cause de ces bêtes.

Les New-Yorkais peuvent se consoler en se disant qu’ils ne sont pas les seuls aux Etats-Unis à être confrontés au problème: Washington, Boston, Houston et Chicago ont tous connu en 2012 une augmentation des plaintes liées aux rats, résultat d’un hiver relativement doux et de coupes dans les budgets d’entretien municipaux.

À propos de Laboratoire SUBLIMM

Spécialiste de la lutte anti-nuisibles ainsi que l'entretien et l'amélioration de l'habitât. Nous réalisons des prestations les plus ciblés ayant le soucis de ne perturber en aucun cas notre environnement.

Publié le 22 février 2013, dans Actualités, Dératisation, Lutte contre les rongeurs, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s