Le moustique-tigre ou le Chikungunya envahit la côte atlantique !

   Gare aux moustiques-tigres ! Vecteurs de nombreuses maladies infectieuses, les Aedes albopictus vont faire l’objet d’une surveillance renforcée de la part des Agences régionales de santé de la façade atlantique et des départements limitrophes.

Le moustique-tigre, ainsi appelé pour ses pattes rayées, est originaire d’Asie du sud-est. L’insecte se répand dans de nombreuses régions du monde, notamment en Amérique, en Afrique et en Europe depuis les années 1970. Après avoir déjà colonisé le sud-est de la France soit les Alpes-Maritimes, le Var et la région de Marseille puis; progressivement il infeste  la côte atlantique, et notamment le bassin d’Arcachon. Le moustique-tigre est en marche pour « conquérir » d’autres régions et son avancé semble inexorable comme le frelon asiatique mais moins rapidement.

 L’arrivée de la dengue et du chikungunya sur notre territoire, serait elle une nouvelle pandémie ?

Vecteur potentiel de la dengue, de la fièvre jaune et du chikungunya, il inquiète les autorités sanitaires. Une mission de surveillance a été confiée à l’Établissement public interdépartemental pour la démoustication du littoral atlantique. Des pièges ont été placés le long de la côte et dans les lieux propices à l’arrivée des moustiques (ports, aéroports, autoroutes). Le site internet de l’Agence Régional de Santé a également publié des informations sur les mesures pour éviter la prolifération de l’insecte car le Chikungunya est un très grand voyageur.

Le réchauffement climatique pourrait être un important facteur de son expansion vers les zones plus ou moins tempérées. L’évolution des moyens de transport associé à leur rapidité a également facilité cette prolifération. Le moustique-tigre traverse les océans grâce aux transit des bateaux et avions.

Le moustique-tigre est un insecte très résistant aux insecticides, d’où la grande inquiétude des autorités sanitaires. Mais il existe tout de même une solution suffisamment efficace qu’est de lutter contre le CHIK par le fait de répandre dans les zones infestées ou semi infestées des mâles stériles afin de féconder les femelles.

À propos de Laboratoire SUBLIMM

Spécialiste de la lutte anti-nuisibles ainsi que l'entretien et l'amélioration de l'habitât. Nous réalisons des prestations les plus ciblés ayant le soucis de ne perturber en aucun cas notre environnement.

Publié le 19 avril 2012, dans Désinsectisation, Fumigation nuisibles, Insectes nuisibles, Moustique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s