RESPONSABILITE : Crédit d’impôt prévisionnel erroné, installation panneaux solaires, pose d’isolation…

Les particuliers sont de plus en plus sollicités par des installateurs d’équipements de chauffage, climatisation ou de production d’eau chaude sanitaire ou d’entreprises proposant des changements de fenêtres et isolation, ouvrant droit à un crédit d’impôt au titre du développement durable.

Aux termes d’un arrêt de la Cour de cassation 1 du 8 mars dernier, l’entrepreneur engage sa responsabilité s’il se trompe dans le montant prévisionnel de ce crédit d’impôt, dès lors que celui-ci détermine le consentement du preneur des travaux. Dans le cas d’espèce traité en première instance devant la juridiction de proximité, il s’agissait du crédit d’impôt afférent à l’acquisition et l’installation de panneaux solaires. Afin de déterminer le coût réellement supporté par le preneur des travaux, l’entreprise avait indiqué, en complément du devis, le montant prévisionnel de l’avantage fiscal auquel était éligible l’opération.

Mais finalement, ce calcul s’est révélé erroné, l’administration fiscale ayant retenu un crédit d’impôt nettement inférieur. Devant le juge de proximité, l’entrepreneur avait estimé que son devoir de conseil doit se limiter à son domaine de compétences et ne peut en aucun cas s’étendre aux conséquences fiscales de la fourniture du bien ou du service. Il considérait en outre que la fiscalité s’impose à tous, et davait donc être connue de son client, d’autant que ce dernier avait déjà bénéficié de crédit dimpôt au titre d’une installation de chauffage. L’entrepreneur avait même pris le soin de préciser dans une lettre jointe au devis que les éléments d’information fournis ne l’étaient quà titre indicatif et, par conséquent, invité son client à les vérifier auprès du centre des impôts.

Le juge ne la pas suivi et a été approuvé par la Cour de cassation : elle a confirmé la condamnation à réparer le préjudice subi, au motif que le montant de l’avantage fiscal calculé à titre prévisionnel a déterminé le consentement du preneur des travaux. En effet, selon l’estimation de l’entreprise, plus du tiers des dépenses de travaux pouvait être financé par le crédit dimpôt. Or, les services fiscaux n’ont pris en compte que moins de la moitié de l’avantage fiscal évalué.

À propos de Laboratoire SUBLIMM

Spécialiste de la lutte anti-nuisibles ainsi que l'entretien et l'amélioration de l'habitât. Nous réalisons des prestations les plus ciblés ayant le soucis de ne perturber en aucun cas notre environnement.

Publié le 11 avril 2012, dans isolation, Réglementation Dératisation Désinsectisation Désinfection, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s