Archives du blog

Arrêt sur image : Frelon Asiatique ou Vespa Velutina

Milieu d’été 2011, le prédateur dit FRELON ASIATIQUE tant redouté auprès des apiculteurs et des personnes engendre un très grand nombre d’appels : le Frelon Asiatique est là plus fort que l’année dernière !

Rien que ces 3 jours weekend du 15 août, il a été comptabilisé 123 appels téléphoniques pour des demandes et informations sur ce fameux frelons sans compter une bonne vingtaine de messages électroniques ayant pour objet le redoutable VESPA VELUTINA

Le problème est en phase de devenir une vraie psychose « ressentie au travers de nos demandes » ; Une abeille ou petite guêpe passe dans une maison, ça y est le FRELON ASIATIQUE arrive avec sa horde de guerriers piqueurs !

Quant est il des pouvoirs publics ? Combien d’accident causé par ce fameux frelon ?

Les pouvoir publics : Une charte du Conseil Général de la Charente-Maritime a été signée entre notre Entreprise. Celle ci à pour objet : DESTRUCTION DES NIDS DE FRELONS ASIATIQUES – Charte de bonnes pratiques. Le texte indique que le département de la Charente-Maritime a décidé d’accorder une aide aux Communes et Etablissements Publics de Coopération Intercommunal (EPCI) détruisant les nids de frelons Asiatiques situés sur leur territoire.

Pour pouvoir en bénéficier, les Communes et les EPCI doivent faire appel à une Entreprise de Dératisation, Désinsectisation, Désinfection (3D) ou à une association apicole pratiquant la véracité des prix et qui se sont engagées à éliminer les nids de frelons asiatiques selon les méthodes préconisées par les scientifiques afin de limiter les impacts sur l’environnement, la biodiversité et la santé humaine, à ce titre les scientifiques devraient venir voir derrière chez moi comment et avec quel dosage en formulation l’agriculteur pulvérise ses cultures… j’ai ma haie côté cultures presque grillée par les insecticides, sic* 

Les accidents provoqués par le Vespa Velutina : Certainement bien moins que nos guêpes bien de chez nous. Après quelques recherches il est vrai que ce monstre attaque les ruchers d’où nos petites abeilles, mais elles apprennent très vite aussi à se défendre contre ce nouveau prédateur.

Pour terminer, devrons nous ainsi que nos chères abeilles à vivre et cohabiter avec cette nouvelle espèce invasive ou intrinsèque..?

Regarder

SUBLIMM Laboratoire